Login

Changeons le visage de la Suisse !

Les Jeunes Vert-e-s sont choqué-e-s par la campagne d’affichage de la SGA incitant à élire des représentants au parlement suisse : ces affiches montrent une majorité d’hommes d’un âge plutôt élevé, alors que de nombreuses femmes et de nombreux jeunes sont aussi candidat-t-e-s.

Avec son slogan incitant à définir le visage de la Suisse, la SGA prend simplement acte de la majorité d’hommes politiques qui siègent actuellement à l'Assemblée fédérale (74% au Conseil national et 76% au Conseil des Etats...). Elle a en effet choisi les visages appartenant aux chefs de partis et aux chefs des groupes parlementaires, postes majoritairement occupés par des hommes.

Partant d’une bonne intention (sensibiliser les citoyens suisses sur le faible taux de participation lors des dernières élections fédérales), la SGA met malheureusement en avant une Suisse non représentative de sa population : elle propose en effet aux électrices et électeurs, pour former le profil de leur politicien idéal, de "choisir entre le cou de Christian Levrat, la bouche et le nez d'Ueli Leuenberger, les yeux de Christophe Darbellay et les cheveux de Martin Bäumle, les lunettes de Fulvio Pelli, les cheveux frisés d’Hans Grunder et le sourire de Toni Brunner"...

La société d’affichage offre ainsi aux citoyennes et citoyens de notre pays un choix biaisé, teinté de machisme, qui reproduit les discriminations au lieu de promouvoir un regard différent et d'ouvrir les possibles vers plus d'égalité et de diversité.

Cet autre choix possible, les Jeunes Vert-e-s Genève le matérialisent en renversant le concept de la SGA (voir montage ci-dessus) : nous mélangeons hommes et femmes, comme sur notre liste de candidat-e-s au Conseil national qui est paritaire : nous ne voulons rien moins que changer le visage de la Suisse, afin qu’elle soit « Jeune, diversifiée et égalitaire », ce afin de rendre d'autres modes de vie possibles !

Nous voulons réduire de manière drastique les discriminations entre hommes et femmes, sans en rester aux vœux pieux. Pour ce faire, un profond changement de structure de nos sociétés est nécessaire, afin que les hommes s’investissent davantage au foyer et que les femmes soient représentées de manière égalitaire à Berne. Parmi les mesures contraignantes que nous défendons, la parité sur les listes électorales est centrale. Par ailleurs, afin de permettre à davantage de femmes de participer à la vie politique, nous proposons l'instauration d'un vrai congé paternité (4 semaines comme en Espagne) et d'un congé parental dont une partie est réservée à la mère (60 jours), et l'autre au père (60 jours) et le reste (360 jours) peut être pris par l'un ou l'autre, comme le propose le modèle suédois.
 
Les Jeunes Vert-e-s Genève s'engagent donc à changer le visage de la Suisse, pour une Suisse où femmes et hommes disposent de chances égales pour représenter le pays. Cela grâce à votre soutien !

Retour