Login

Dénudé-e-s pour la transparence et l'égalité !

Les Jeunes Vert-e-s Genève paient de leur corps pour plus de transparence et d'égalité dans les campagnes politiques !

Ce mercredi 5 octobre 2011, les Jeunes Vert-e-s sont sorti-e-s dans la rue dénudé-e-s, avec leurs affiches sur le dos, afin d’appeler à davantage de transparence et d'égalité dans les finances des campagnes et partis politique.

Avec un budget total de 8'000 CHF au niveau genevois pour leur campagne électorale, les Jeunes Vert-e-s ont souligné l'abîme qui existe entre eux et le parti (l'UDC) ayant dépensé le plus gros budget pour sa campagne nationale: estimé entre 3,4 et 15 millions de CHF (sans compter les finances personnelles des candidats de ce parti).

Photos : Haykel EZZEDDINE

Dévoilant leur propre budget et leurs corps dénudés, ils ont souligné l'inégalité de moyens qui existe entre les partis: « Nous avons un beau programme avec beaucoup de propositions : devons-nous montrer nos fesses pour que l'on en parle? » s'interroge Léna Abi Chaker, conseillère municipale à Chêne-Bourg. Pour les Jeunes Vert-e-s, la démocratie ne devrait pas être une compétition financière mais porter sur les idées : « nous n'avons pas l'argent pour acheter des espaces publicitaires dans la rue ou sur les trams, alors nous portons nos affiches sur notre corps tels des hommes-sandwichs » explique la Co-présidente des Jeunes Vert-e-s Genève.

D'après Julien Cart, cette situation est non seulement inégale mais en plus malhonnête car les partis sont parfois financés par des lobbies dont les noms et le poids ne sont pas divulgués, cela implique des conflits d'intérêt et une pression sur les idées des partis. « Toute notre campagne est financée par le parti des Verts Genevois. Nous n'avons peut-être pas autant d'argent que les autres partis, mais nous, nous n'avons rien à cacher ! » renchérit le Co-président des Jeunes Vert-e-s Genève.

A la fin de leur action, les Jeunes Vert-e-s ont proposé des réformes en matière de transparence et d'égalité quant aux moyens à disposition des partis politiques et s'engagent à soutenir l'initiative pour la publication obligatoire des sources de revenus des partis, qui est en préparation. Ils demandent également une limite de budgets où d'espaces publicitaires pour les campagnes.

Ces inégalités et ce manque de transparence dans le domaine de la démocratie et du pouvoir font de la Suisse une exception qui est actuellement étudiée par des experts du Conseil de l'Europe. L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe a en effet rendu un rapport à l’occasion des dernières élections fédérales, recommandant à la Suisse de rendre public le financement des partis politiques.

Souhaitant une campagne basée sur les idées, les Jeunes Verts Genève ont également créé des affiches thématiques mettant en avant 5 points de leur programme : http://www.jeunesverts.ch/news/affichesdecampagne

Enfin, voici notre programme : http://www.jeunesverts.ch/news/programme_jeunes_verts

Retour