Communiqués de presse

Les Jeunes Vert-e-s déplorent la décision du Conseil national

Les Jeunes Vert-e-s déplorent la décision prise aujourd'hui par le Conseil national. La majorité bourgeoise veut limiter drastiquement le transfert des recrues de l'armée vers le service civil. Seulement la moitié des jours de service militaire effectués pourra à l'avenir être validée en jour de service civil. Cette exigence est dépassée et anticonstitutionnelle. "Le problème est au sein de l'armée, non dans le service civil. Le système de milice devrait être aboli!" s'exclame Kevin Morisod, Co-président des Jeunes Vert-e-s Suisses. 

Le service civil est déjà désavantagé par les règles actuelles, car les civilistes doivent fournir une présence en service 1,5 fois plus longue que les milicien-ne-s de l’armée. Or le service civil offre une contribution précieuse à la société. "Au lieu de rendre le système de milice plus attractif, la droite veut tout faire pour nuire au service civil" poursuit Cedar Urwyler, membre du comité des Jeunes Vert-e-s. Cela ressemble à une parade pour détourner l'attention de l'état déplorable de l'armée. 

D'un point de vue juridique, la décision du Conseil national est délicate. "Le traitement inégal des civilistes par rapport aux militaires viole le principe constitutionnel d'égalité juridique" déclare Kevin Morisod. Les Jeunes Vert-e-s, qui sont par ailleurs co-responsable de l'initiative pacifiste contre le commerce de guerre, continueront à se battre pour l'abolition de l'obligation militaire, sans pour autant rejeter l'obligation de servir, via le service civil notamment. 


Kevin Morisod
Co-Président des JVS
+41 78 623 70 46

Cédric Bodoira
Coordinateur JVS
info@jeunesverts.ch

Junge Grüne Schweiz | Jeunes Vert-e-s Suisse
Waisenhausplatz 21 | 3011 Bern
www.jungegruene.ch | info@jungegruene.ch