Communiqués de presse

Les Jeunes Vert-e-s soutiennent une interdiction des véhicules diesel et à essence

Les Jeunes Vert-e-s ont mené une action afin de mettre en garde contre les nombreux décès dus à la pollution de l'air. Ils soutiennent également une interdiction des véhicules fonctionnant au diesel et à l'essence. 

Les images de l'action se trouvent ici.

Suite au scandale Volkswagen divulgué dans les médias, il s'est avéré que d'autres constructeurs ont enfreint la législation relative à l'émission de substances nocives. "Le véritable scandale c'est qu'il y a encore beaucoup trop de véhicules émetteurs de polluants sur les routes", déclare Kevin Morisod, Co-président des Jeunes Vert-e-s suisses.

 

Ces contrôles bâclés ainsi que les manipulations des logiciels des véhicules diesel sont en partie responsables de la dégradation de la qualité de l'air, coupable de 3'000 morts prématurées par année en Suisse.

 

Les véhicules diesel émettent diverses particules particulièrement polluantes, dont les oxydes d'azote (NOx) qui causent environ 38'000 décès par année dans le monde. Selon les chercheurs-euses en environnement, les émissions d'oxydes d'azote pourraient être mondialement réduites de 80 à 90% d'ici à 2040 si les normes en vigueur depuis septembre 2015 étaient respectées. (Source: Anenberg et al., 2017)

 

"Nous demandons un arrêt immédiat des importations de véhicules qui dépassent la limite maximale de NOx de 168 mg. Chaque véhicule diesel trafiqué représente un danger  sanitaire certains", rajoute Kevin Morisod. "À long terme, une révision complète de notre politique de transport doit être menée avec l’interdiction de l'ensemble des véhicules diesel et à essence, afin de préserver la qualité de l'air et d'endiguer le réchauffement climatique".

 


Kevin Morisod
Co-Président des JVS
078 623 70 46

Cédric Bodoira
Coordinateur des JVS
info@jeunesverts.ch
 

Junge Grüne Schweiz | Jeunes Vert-e-s Suisse
Waisenhausplatz 21 | 3011 Bern
www.jungegruene.ch | info@jungegruene.ch