Communiqués de presse

Loi sur les jeux d'argent: les Jeunes Vert-e-s s'engagent pour le référendum

La liberté d'internet n'est pas négociable: le jeune parti s'oppose à la censure du web, qui fait partie de la loi adoptée aujourd'hui. Avec cette dernière, l'Etat attaque massivement la liberté d'internet. "Les verrous du web interfèrent gravement avec la liberté d'information et sont donc dangereux" estime Kevin Morisod, Co-président des Jeunes Vert-e-s Suisses. Le jeune parti compte saisir la voie référendaire pour lutter contre cette loi qui limite le droit fondamental aux relations culturelles libres (Art. 15 Pacte de l'ONU). 

La nouvelle loi ignore également les préoccupations importantes des professionnels de la prévention. "Sans commission nationale d'experts, ni budget pour la prévention, cette loi est inacceptable.", déclare Kevin Morisod. En outre, les bénéfices issus des gains du jeu seront moins taxés, ce qui risque d'augmenter l'attrait pour les jeux d'argent de toutes sortes.

Cependant, comme l'a déjà démontré la politique anti-drogue des années 1990, la répression est inefficace dans de nombreux domaines. "Les verrous sur le Web peuvent être contournés en quelques clics", détaille Kevin Morisod. En outre, une telle censure met en péril l'infrastructure technique et bloque également en Suisse les autres sites web non-impliqués des fournisseurs. 

Les Jeunes Verts vont se défendre contre cette attaque frontale de la liberté du web et vont s'engager dans la voie référendaire contre la loi sur les jeux d'argent. Afin de rester indépendant-e-s, tant financièrement que thématiquement, ils travailleront avec diverses organisations au sein de leur propre alliance.

Kevin Morisod
Co-Président des JVS
078 623 70 46

Cédric Bodoira
Coordinateur JVS
info@jeunesverts.ch

Junge Grüne Schweiz | Jeunes Vert-e-s Suisse
Waisenhausplatz 21 | 3011 Bern
www.jungegruene.ch | info@jungegruene.ch