Communiqués de presse

La jeunesse de gauche se mobilise face aux folies libérales des jeunes bourgeois-e-s

Aujourd’hui les jeunes des partis bourgeois ont tenu une conférence de presse dans une salle huppée de Welle 7 (gare de Berne) à 16:00. Ils/elles ont présenté leur projet de démantèlement de nos retraites. Parce que leurs propositions va à l’encontre de la grande majorité de la population et ne favoriseront qu’une minorité d’ultra-riches, la JS Suisse et les Jeunes vert-e-s se sont réunis en bas du bâtiment pendant la conférence de presse des bourgeois-e-s pour informer la population suisse de l’absurdité que cela représente.

Depuis des décennies, les acquis sociaux que représente notre système de retraite est mis constamment sous pression par les partis bourgeois. Aujourd’hui, ceux-ci utilisent leur parti de jeunesse pour légitimer cette velléité de démantèlement ; l’argument du conflit générationnel peut faire illusion un moment, mais à la fin les gens remarqueront bien que le démantèlement des retraites n’est bon que pour ceux d’en haut. 

Les partis des jeunes bourgeois préfèrent se cacher derrière des arguments technocratiques plutôt que d’assumer leur projet politique antisocial. Vouloir réduire le taux de conversion (2e pilier), ou augmenter l’âge de la retraite en fonction de l’espérance de vie, c’est réduire les rentes de l’énorme majorité de la population plutôt que de redistribuer la richesse dans notre société. Bertil Munk, Membre du Comité directeur de la JS Suisse ajoute: “La prévoyance vieillesse n'est pas une question de conflit entre “les vieux contre les jeunes”, mais un conflit du haut contre le bas. Les jeunesses des partis bourgeois ont aujourd'hui choisi leur camp, et ce n’est pas le nôtre : Nous allons nous battre pour les travailleurs au lieu des profiteurs. Nous nous opposons à toute réduction des rentes sur le dos des 99 %”.

Depuis l’introduction de l’AVS (1948), la productivité a triplé en Suisse (USS 2015). Ce qui est problématique n’est donc pas le fait que nous vivons plus longtemps. Ce qui est problématique, c’est que cette augmentation de la productivité n’a pas suffisamment profitée aux personnes responsables de cela; les travailleurs/ses. Oleg Gafner, Co-président des Jeunes vert-e-s l’affirme: “La productivité actuelle et l'argent dans les caisses sont nécessaires pour payer des pensions équitables : Nous devons juste commencer à mieux redistribuer cela. Une vie digne lors de la vieillesse est un droit fondamental”. 

 

La présence des jeunes du Parti évangélique, du PDC et des Vert’libéraux montrent une chose: un alignement politique ultra-libéral vient de se concrétiser sur la ligne dure du PLR. Ces partis aiment mettre en avant leur fibre sociale; ce n’est apparemment qu’une illusion. 

La JS Suisse et les Jeunes vert-e-s ont donc distribué des flyers devant le bâtiment pour attirer l'attention de la population sur ce vol des pensions (voir photos).

Photos (lien)

Sources:
Calculs de  l’USS, avec les données de l’office fédérale des statisitiques, d’Ameco  et de KOF/Siegenthaler (2014)



 

Oleg Gafner
Co-président Jeunes vert?-e-s
oleg.gafner@jeunesverts.ch
+41 79 956 77 35

Bertil Munk
Membre du Comité directeur JS Suisse
+41 78 821 79 89

Junge Grüne Schweiz | Jeunes Vert-e-s Suisse
Waisenhausplatz 21 | 3011 Bern
www.jungegruene.ch | info@jungegruene.ch