Communiqués de presse

Ridicule, le Conseil fédéral se moque de la vie de celles et ceux qui ne vivent pas en Suisse

Le Secrétariat d’État aux Migrations annonce aujourd’hui accueillir 21 mineurs migrants alors que plus de 40’000 réfugiés sont laissés pour compte sur les Îles grecques. Les Jeunes Vert-e-s s’attendaient à une action minimale de la part de la Confédération, mais s’indignent de voir que selon les autorités seules 21 personnes ont le droit d’être évacuées des Camps comme celui de Moria ou les conditions sociales et sanitaires sont inhumaines. 

« Cette décision est tout simplement scandaleuse. La Suisse a démontré sa capacité à agir rapidement quand il s’agit de vie humaine. Mais l’humanité des autorités semble s’arrêter dès qu’il y a une frontière » rapporte Oleg Gafner, coprésident des Jeunes Vert-e-s Suisse. Alors que le Conseil Fédéral se targue de se soucier des vies humaines, il ne considère pas l’ensemble des réfugiés dans des situations sanitaires et humaines intenables. 

Pour mettre en lumière cette décision aberrante, les Jeunes Vert-e-s Suisse ont décidé de réagir et de diffuser cette information par les réseaux sociaux en lançant le Hashtag #SaveAllNot21. « La place est là. Hôtels, appartements vides et gymnases sont actuellement vides et permettent l’évacuation d’au moins 5’000 migrants en Suisse tout en respectant les mesures sanitaires. » Répète Oleg Gafner.

Pendant ce temps, la Confédération continue de fermer des centres d’accueil et de licencier du personnel d’accompagnement, tout en annonçant fièrement que les chiffres des migrations sont au plus bas. Les infrastructures doivent être réhabilitées pour sauver les vies de ces familles, hommes et femmes, enfants et jeunes qui sont entassés proche de la Suisse, dans l’indifférence totale.

Oleg Gafner
Co-Präsident
Jeunes Vert-e-s Suisse
oleg.gafner@jeunesverts.ch
079 956 77 35

Junge Grüne Schweiz | Jeunes Vert-e-s Suisse
Waisenhausplatz 21 | 3011 Bern
www.jungegruene.ch | info@jungegruene.ch