Communiqués de presse

Les Jeunes Vert-e-s décident de lancer l'initiative de responsabilité environnementale

Lors de leur assemblée générale en ligne, les Jeunes Vert-e-s ont décidé de lancer l'Initiative pour la responsabilité environnementale. Cette initiative appelle à un changement fondamental de notre système économique. La protection de l'environnement doit désormais être une priorité claire et la Suisse doit respecter les « limites planétaires". La récolte de signature débutera dès le mois d'août.

L'assemblée générale en ligne était entièrement consacrée au projet d'initiative des Jeunes Vert-e-s Suisse : le lancement de l'initiative pour la responsabilité environnementale a été décidé à la quasi-unanimité. Avec cette initiative, les Jeunes Vert-e-s veulent s'attaquer au débat climatique mais aussi aller plus loin. Toutes les activités économiques suisses ne devraient avoir lieu qu'à l'intérieur des “limites planétaires". La science les a définies comme des limites écologiques qui, si elles sont dépassées, mettent en danger les conditions de la vie humaine. L'initiative demande à la Suisse de respecter les limites planétaires dans six domaines-clés d'ici dix ans : Changement climatique, Changement d’utilisation des sols, Érosion de la biodiversité , Utilisation mondiale de l’eau, Perturbation des cycles de l’ozone et du phosphore, Augmentation des aérosols dans l’atmosphère.

Grâce à la pression du mouvement climatique, presque tous les partis parlent désormais du climat. "Mais les beaux discours d'intention ne suffiront pas. Nous avons besoin d'une transformation fondamentale de notre économie et de notre société", déclare Oleg Gagner, coprésident des Jeunes Vert-e-s Suisse. Sans ce changement, le changement climatique ,l'érosion de la biodiversité, le changement d’utilisation des sols (déforestation) et la pollution de notre atmosphère ne seraient pas abordés. C'est là que l'initiative entre en jeu : À l'avenir, l'économie ne devra utiliser que tant de ressources et rejeter tant de polluants que les limites de pollution acceptable pour la nature ne soient pas dépassées. Tous les domaines de l'économie doivent être pris en compte, y compris les importations en Suisse. Il est impératif que cet objectif soit mis en œuvre d'une manière socialement responsable.

Les limites planétaires ont déjà été dépassées à plusieurs reprises
Les chiffres du "Stockholm Resilience Center” montrent à quel point la question est urgente : Aujourd'hui déjà, quatre limites planétaires ont déjà été dépassées au niveau mondial. L'impact environnemental de la Suisse est également beaucoup trop élevé dans plusieurs domaines. Une étude commandée par l'Office fédéral de l'environnement a révélé des faits alarmants : Par exemple, notre impact environnemental dépasse les limites planétaires d'un facteur de deux dans le cas de l'azote et de la biodiversité, et d'un facteur de plus de vingt dans le cas du climat. Si nous n'agissons pas immédiatement, la Suisse risque de dépasser toutes les limites planétaires à plus long terme.

Les Jeunes Vert-e-s veulent lancer officiellement l'initiative en août - d'ici là, le texte final et le comité d'initiative seront prêts pour la campagne. Des pourparlers sont actuellement en cours avec diverses organisations pour lancer l'initiative avec de nombreux partenaires.

Contact presse :
Oleg Gafner, Coprésident des Jeunes Vert-e-s Suisse, +41 79 956 77 35

Oleg Gafner
Coprésident JVS
oleg.gafner@jeunesverts.ch
079 956 77 35

Junge Grüne Schweiz | Jeunes Vert-e-s Suisse
Waisenhausplatz 21 | 3011 Bern
www.jungegruene.ch | info@jungegruene.ch