Ce matin, des militant·e·s des Jeunes Verts ont symboliquement bouclés le siège du Secrétariat d'État à l'économie (SECO).

Communiqués de presse

Les Jeunes Vert-e-s manifestent tôt le matin devant le SECO pour la responsabilité environnementale!

Ce matin, des militant·e·s des Jeunes Verts ont symboliquement bouclés le siège du Secrétariat d'État à l'économie (SECO). Avec des pancartes et des banderoles, les Jeunes Vert-e-s rappellent que la politique économique Suisse est actuellement néfaste pour l'environnement. Dans le même temps, le texte de l'initiative sur la responsabilité environnementale -  dont le lancement aura lieu le 17 août, sera publié aujourd'hui.

À 6 heures du matin, des militant·e·s des « Jeunes Vert-e-s » ont protesté devant le SECO à Berne. Dans une action "nuit et brouillard", le bâtiment du SECO a été symboliquement "bouclé" avec du ruban adhésif. Par cette action de protestation symbolique, les Jeunes Vert-e-s critiquent la politique économique suisse : selon sa propre déclaration, le SECO veut assurer une "prospérité durable" - les études de l'Office fédéral de l'environnement montrent que le SECO échoue lamentablement dans le domaine de la durabilité. La Suisse dépasse actuellement très largement les limites planétaires. "Notre politique économique annule les propres efforts de la Confédération pour protéger l'environnement. C'est absurde", s'indigne Oleg Gafner, Co-président des Jeunes Vert-e-s.

L'initiative vise à lutter contre plusieurs crises environnementales en même temps
Tout cela doit maintenant prendre fin. En collaboration avec une large alliance, les Jeunes Vert-e-s lanceront l'initiative de responsabilité environnementale le 17 août. La durabilité ne doit plus être un élément bonus "sympa à avoir", mais une nécessité. La protection de l'environnement doit devenir une priorité et un cadre dans lequel peut s’insérer l'économie. Concrètement, l'initiative exige que la Suisse ne dépasse plus les limites planétaires d'ici dix ans. À cette fin, des valeurs limites claires doivent être respectées dans six domaines, dont le climat et la biodiversité. Aujourd'hui, ces limites sont très largement dépassées. L'initiative demande également que ce changement se fasse de manière socialement acceptable, par exemple par la promotion d'alternatives respectueuses de l'environnement.

Nous devons tirer une leçon des erreurs de la loi-CO2 : les opposant·e·s ont réussi à égarer le débat dans les détails au lieu de parler du point central - le climat et l'environnement. Pourtant, presque personne ne nie que nous avons aujourd'hui d'énormes problèmes environnementaux. Après le rejet de la loi-CO2, le temps presse, nous avons besoin de l'initiative de responsabilité environnementale maintenant !

Vous trouverez ici des photos de la protestation devant le SECO

Cliquez-ici pour trouver le : Texte de l'initiative pour la responsabilité environnementale

Oleg Gafner
Coprésident JVS
oleg.gafner@jeunesverts.ch
079 956 77 35

Junge Grüne Schweiz | Jeunes Vert-e-s Suisse
Waisenhausplatz 21 | 3011 Bern
www.jungegruene.ch | info@jungegruene.ch