29.10.2012

Communiqués de presse

Les jeunes verts combattent le gaspillage de nourriture

Halte au gaspillage alimentaire

Les membres des Jeunes Verts se sont exprimés d’une voix lors de la réunion des membres hier à Lausanne : l’actuel gaspillage de nourriture est un non-sens écologique et social. La campagne à venir s’emparera de cette problématique. De plus, le papier de discussion sur le revenu de base a été adopté et le parti a pris position au sujet de la loi sur les épizooties.

Une quarantaine de membres des Jeunes Verts Suisse se sont réunis hier à Lausanne pour décider du thème de campagne central pour l’année à venir. En plus du thème de la consommation, ceux de la mobilité et de la gestion du territoire ont aussi été passés en revue. Les Jeunes Verts voient des situations à changer pour ces trois thèmes.

Écologie et enjeux sociaux étroitement liés

Le gaspillage de nourriture est un thème très actuel. Différentes études ont montré où les denrées alimentaires sont jetées. D’une part, les consommateurs doivent être rendus attentifs à la problématique par des campagnes de sensibilisation, car les aliments jetés pourraient souvent être conservés plus longtemps. Mais les Jeunes Verts identifient le problème principal à l’autre bout de la chaîne. Chez les agriculteurs déjà, de grandes quantités de denrées alimentaires restent sur le champ, faute de répondre aux exigences et normes des grands distributeurs. De plus, la confusion règne lors de la fixation de la date d’expiration des produits. Une date définissant jusqu’à quand un produit peut être mangé sans conséquences pour la santé est nécessaire. Par contre, raccourcir artificiellement la date d’expiration par mesure de précaution ou par la contrainte d’une politique de croissance néolibérale est inacceptable. De l’avis des jeunes verts, cela doit changer. Les préparatifs de campagne commencent dès maintenant pour venir à bout de cette situation.

Oui à la loi sur les épizooties

Les membres présents se sont prononcés en faveur de la loi sur les épizooties, qui assure la santé de notre bétail. Pour cette raison, nous recommandons à l’électorat d’adopter la loi sur les épizooties.

Revenu de base

Le revenu de base inconditionnel à suscité beaucoup de discussions chez les Jeunes Verts. Après diverses demandes de modification, un papier de discussion a été adopté, qui met surtout en avant les avantages qu’aurait un revenu de base sur le plan écologique. Le papier de discussion (en allemand) est disponible ICI.

 

Andreas Lustenberger
Co-Président JVS
076 523 80 38

Lena Frank
Co-Présidentö JVS
079 586 70 55

Cyrill Bolliger
groupe de travail sur la revenue de base des JVS
comitée JVS
078 807 92 97

Junge Grüne Schweiz | Jeunes Vert-e-s Suisse
Waisenhausplatz 21 | 3011 Bern
www.jungegruene.ch | info@jungegruene.ch