Les Jeunes Verts solidaires du peuple palestinien !

Communiqués de presse

Les Jeunes Verts solidaires du peuple palestinien !

La situation en Palestine, dans la bande de Gaza en particulier, est catastrophique. L'escalade de violences qui a mené à la situation actuelle a commencé suite à l'enlèvement et l'assassinat de 3 jeunes israéliens en Cisjordanie. Quelques jours plus tard, après plusieurs tentatives d'enlèvement d'enfants, un jeune palestinien a été enlevé puis assassiné en représailles. Le gouvernement israélien, accusant le Hamas d'être responsable de l'enlèvement des jeunes garçons, a lancé l'opération « bordure protectrice » sur Gaza.

Après dix jours de bombardements meurtriers, l'armée israélienne a lancé une offensive terrestre dans la bande de Gaza. Depuis le 8 juillet, plus de 1000 Palestiniens - civils dans leur immense majorité, dont plus de 200 enfants - ont ainsi été tués selon les secours palestiniens. Dans le même temps, trois civils israéliens ainsi que 44 soldats de Tsahal ont perdu la vie.

Le gouvernement israélien, même si il prétend le contraire, ne fait rien pour éviter les victimes civiles. Censé s'attaquer aux tunnels du Hamas – utilisés pour la contrebande et les incursions armées en territoire israélien – il a déjà pris pour cible plusieurs hôpitaux, des enfants jouant dehors ainsi qu'une école gérée par l'UNRWA (l'agence de l'ONU en charge des réfugiés palestiniens) dans laquelle vivait de nombreux réfugiés.

La situation est dramatique, un cessez-le-feu humanitaire s'avère nécessaire. Cependant, cela ne suffit pas : des mesures permettant une amélioration réelle des conditions de vie dans la bande de Gaza doivent être garanties. Les Jeunes Vert-e-s demandent ainsi, en plus de l'arrêt immédiat des bombardements et de l'offensive terrestre, la levée du blocus de Gaza.

Notre pays a un rôle important à jouer dans ce processus. En tant que pays dépositaire des Conventions de Genève, la Suisse doit s'engager pour l'ouverture d'une enquête indépendante sur les crimes de guerre commis lors de cette offensive. De plus, comme le président Abbas l'a proposé à Didier Burhalter, l'organisation d'une conférence internationale sur la situation dans les Territoires palestiniens occupés est nécessaire. Plus la colonisation israélienne avance, plus il s'avérera impossible de trouver une solution durable au conflit.

Enfin, l'exportation de matériel de guerre suisse vers les pays du Moyen-Orient doit être suspendue comme le demande la pétition récemment lancée par le GSsA. L'achat de drones israéliens, testés et développés militairement sur le terrain des opérations précédentes dans la bande de Gaza, est exclu pour les Jeunes Vert-e-s.
Nous demandons au Conseil Fédéral de suspendre toute collaboration militaire avec l'État israélien. Il n'est pas imaginable de continuer à traiter avec un État qui teste ses armes sur des civils, accélère la colonisation et bafoue ouvertement le droit international.

La Suisse, de pair avec la communauté internationale, doit s'engager fortement afin de faire cesser les opérations militaires à Gaza et en Cisjordanie, et permettre enfin, après près d'un siècle de souffrances, l'établissement officiel d'un État palestinien.

Ilias Panchard
Co-Président des JVS
079 922 63 31

Cédric Bodoira
Coordinateur des JVS
info@jeunesverts.ch

Junge Grüne Schweiz | Jeunes Vert-e-s Suisse
Waisenhausplatz 21 | 3011 Bern
www.jungegruene.ch | info@jungegruene.ch