Berne, 11.07.2011

Communiqués de presse

Communiqué des Jeunes Vert-e-s

Pour la première fois, l’IFSN a fait des aveux quant aux manquements dans la sécurité des centrales nucléaires dans notre pays. Lors d’une discussion avec des représentant-e-s des Jeunes Vert-e-s, sans présence médiatique, des membres de l’IFSN ont reconnu qu’il a fallu un accident nucléaire à l’étranger pour que l’on cherche  à améliorer la sécurité des centrales en Suisse. Martin Neukom, président des Jeunes Vert-e-s Suisse, s’étonne de ces propos, bien différents de ceux tenus par l’IFSN dans les médias.  

Jeudi passé, le 7 juillet, une délégation des Jeunes Vert-e-s a rencontré la direction de l’IFSN pour une discussion privée.  Lors de celle-ci, Georg Schwarz, le vice-directeur de l’IFSN , a fait des aveux surprenants, en disant par exemple que l’on n’apprend que des accidents. Ce ne serait donc que lorsqu’un accident inattendu survient quelque part dans le Monde que  la sécurité pourrait être améliorée.

Les médias ont du attendre dehors
Les Jeunes Vert-e-s se sont étonné-e-s des propos tenus par l’IFSN, qui sont bien différents de ceux tenus par cette institutions dans les médias. C’est d’ailleurs probablement pour cela qu’il a été demandé  au journaliste qui les accompagnait de rester à l’extérieur.

Le rôle de l‘IFSN est paradoxal
L’IFSN affirme dans les médias garantir la sécurité des centrales nucléaires de notre pays.
Il  peut exiger des rapports sur la sécurité, et ordonner l’arrêt d’une centrale en cas d’urgence et de danger direct pour la population. Cependant, en cas d’accident, ce sont uniquement les exploitants des centrales qui peuvent être reconnus coupables.

Martin Neukom, président des Jeunes Vert-e-s Suisse:  
„L’IFSN joue un rôle paradoxal. Il met en place les lois, tout en ayant pour but de rassurer la population en affirmant que les centrales sont sûres.“

Les Jeunes Vert-e-s se réjouissent de la franchise employée par l’IFSN lors de l’entretien du 7 juillet, et lui demandent d’en faire preuve également lorsqu’elle communique avec le public.

Alberto Mocchi
Vice-président des Jeunes
Vert-e-s Suisse
079 774 97 04

Martin Neukom
Président des Jeunes
Vert-e-s Suisse

Junge Grüne Schweiz | Jeunes Vert-e-s Suisse
Waisenhausplatz 21 | 3011 Bern
www.jungegruene.ch | info@jungegruene.ch