Communiqués de presse

Coopération: l'UDC est hypocrite

Le Conseil national demande au Conseil fédéral de travailler à des mesures concrètes pour l'aide d'urgence et la coopération humanitaire en Syrie. Le postulat en question a été combattu aujourd'hui par l'UDC avec les arguments hypocrites dont ce parti a le secret.

Alors que le parti et sa politique radicale anti-réfugiés revendique en permanence une augmentation de l'aide sur place, les masques tombent lorsqu'il s'agit de prendre des décisions concrètes. Ainsi le parti de la droite dure n'est pas prêt à aider la Syrie en dépensant plus d'argent dans la coopération humanitaire. Cela montre que l'UDC n'a que faire de la résolution d'une catastrophe humanitaire, le thème de l'asile et des réfugiés étant son instrument de propagande électorale.

L'objectif de la Confédération, à savoir consacrer au moins 0.5% du revenu national brut à la coopération au développement, est aussi combattu par les autres partis bourgeois dans le cadre des mesures d'économie. Ainsi la commission des finances du Conseil national prévoit une baisse du budget de 3.2 à 1.9 milliards (0.3% du RNB). Les partis bourgeois n'ont de plus aucune volonté de lutter contre les spéculateurs de la faim. Une telle régulation pourrait améliorer les conditions de vie de millions de personnes.

Les Jeunes Verts sont justement convaincus qu'au moment même où le nombre de réfugiés n'a jamais été aussi grand, la coopération au développement est un outil indispensable pour l'amélioration de la situation politique globale. Nous demandons ainsi de longue date son augmentation à 0.7% du revenu national brut. "Économiser sur le dos des plus pauvres est un scandale" réagit Ilias Panchard, co-président des Jeunes Verts.

Ilias Panchard
Co-Président des JVS
079 922 63 31

Cédric Bodoira
Coordinateur des JVS
info@jeunesverts.ch

Junge Grüne Schweiz | Jeunes Vert-e-s Suisse
Waisenhausplatz 21 | 3011 Bern
www.jungegruene.ch | info@jungegruene.ch