Communiqués de presse

Nucléaire, no future

Cinq années après la catastrophe de Fukushima, le thème de l'énergie nucléaire est débattu quotidiennement et devient un enjeu qui dépasse les frontières nationales. La société civile se mobilise en Belgique, en France, aux Pays-Bas, en Allemagne, au Luxembourg, en Suisse et au delà, contre les dangers que font peser les centrales belges de Tihange et Doël, françaises du Bugey, de Cattenom et de Fessenheim, ainsi que nos vieilles centrales de Mühleberg et Beznau, plus vieille centrale en activité du monde.

Alors que la centrale de Beznau, soumise à de forts risques d'inondation, voit sa cuve pourrie de mille trous, que celle de Mühleberg tarde à être fermée et que les exploitants des centrales n'ont pas provisionné des fonds suffisants pour l'entretien et le démantèlement, voilà qu'Alpiq et Axpo, barons menteurs de l'électricité, veulent étatiser les centrales nucléaires. En d'autres mots, après avoir gagné des milliards, ils veulent maintenant que la collectivité prenne en charge les installations et la gestion des déchets. « Le culot des exploitants nucléaires n'a pas de limite, il est grand temps de sortir du nucléaire, sans quoi la transition énergétique ne sera jamais concrétisée. » s'indigne Ilias Panchard, co-président des Jeunes Vert-e-s.

Les Jeunes Vert-e-s participeront cette année à des mobilisations sur ce thème en vue de la votation sur l'initiative « pour la sortie programmée de l'énergie nucléaire ». En Argovie, aura lieu jeudi un tour à vélo antinucléaire. En Suisse romande, les JV participeront vendredi aux distributions de fausses pastilles d'iode, organisées par l'alliance antinucléaire, afin de rappeler à la population les risques du nucléaire. De plus, les Jeunes Verts sont actifs dans le comité d'organisation et mobiliseront fortement pour la manifestation antinucléaire nationale du 19 juin prochain.

Les Jeunes Vert-e-s sont ainsi convaincus que l'année 2016 sera décisive pour la sortie du nucléaire. « Nous allons convaincre nos concitoyen-ne-s de la nécessité d'une sortie rapide de l'énergie nucléaire, en soulignant les nombreuses alternatives existantes » prévient Ilias Panchard.

Ilias Panchard
Co-Président des JVS
079 922 63 31

Cédric Bodoira
Secrétaire romand des JVS
info@jeunesverts.ch

Junge Grüne Schweiz | Jeunes Vert-e-s Suisse
Waisenhausplatz 21 | 3011 Bern
www.jungegruene.ch | info@jungegruene.ch