Communiqués de presse

Pour des voies d'asile légales

Le parti national-populiste UDC recherche une nouvelle fois l'attention avec une proposition particulièrement provocatrice et inhumaine. Les conseillers fédéraux Parmelin et Maurer vont défendre, lors de la séance du conseil fédéral de mercredi, une fermeture des frontières aux réfugiés.
 
La revendication d'une fermeture des frontières aux personnes ayant transité par certains pays bafoue ouvertement l'article 14 des droits humains: le droit d'asile. L'UDC montre une fois de plus son vrai visage et se bat contre les droits humains les plus élémentaires, garantis par notre État de droit. 
 
Les Jeunes Vert-e-s demandent au Conseil fédéral de s'engager, au niveau suisse et avec les partenaires européens, en faveur de voies d'asile sûres et légales. Cela afin de prendre au sérieux la responsabilité humanitaire de la Suisse. L'accord migratoire entre l'union européenne et la Turquie est condamnable à tout points de vue, comme le dit Ilias Panchard, Co-président des Jeunes Vert-e-s, "les personnes menacées ont besoin de voies d'asile sûres et ne peuvent être les victimes des jeux de pouvoir de la géopolitique."
 
Ilias Panchard
Co-président des Jeunes Vert-e-s Suisse
079 922 63 31


Junge Grüne Schweiz | Jeunes Vert-e-s Suisse
Waisenhausplatz 21 | 3011 Bern
www.jungegruene.ch | info@jungegruene.ch