La sécurité nucléaire passe par le désinvestissement

Communiqués de presse

La sécurité nucléaire passe par le désinvestissement

Aujourd'hui commence à Washington le 4ème sommet sur la sécurité nucléaire. Cette conférence sur le désarmement a pour but de contribuer à un monde plus sûr. La Suisse, représentée au sommet par le Conseiller fédéral Johann Schneider Amman, joue un rôle plus important que l'on pense dans le commerce des armes au niveau mondial. Ainsi des institutions financières suisses, comme des banques ou des caisses de pension, investissent, directement ou indirectement notre argent dans des entreprises qui produisent ou participent au commerce des armes.

L'engagement suisse pour un monde pacifié n'est crédible que si les entreprises et institutions suisses tirent à la même corde. Les Jeunes Vert-e-s exigent des institutions financières suisses qu'elles adoptent un code de conduite moral et revendiquent une interdiction du commerce avec les entreprises actives dans la production ou la diffusion d'armes nucléaires en particulier ainsi que toutes les sortes de matériel de guerre. Il est honteux que la Suisse contribue activement aux guerres de par le monde, devenant ainsi complice de leurs terribles conséquences.

Ilias Panchard
Co-Président des JVS
079 922 63 31


Cédric Bodoira
Coordination romande des JVS
info@jeunesverts.ch

Junge Grüne Schweiz | Jeunes Vert-e-s Suisse
Waisenhausplatz 21 | 3011 Bern
www.jungegruene.ch | info@jungegruene.ch