Communiqués de presse

Tremblement de terre : la Suisse évite de justesse une catastrophe nucléaire

Le tremblement de terre qui a eu lieu ce soir (6 mars 2017) avec une magnitude de 4,7 montre une fois de plus les dangers du nucléaire. À titre de comparaison, les centrales nucléaires de Mühleberg et Beznau 1 et 2 ne résistent qu’à une magnitude de 5.

Beznau, la plus ancienne centrale nucléaire du monde, représente une menace non-négligeable pour la population. Bien que les centrales nucléaires vétustes aient été modernisées, elle ne sont, actuellement, pas assez protégées contre les tremblements de terre. « Le tremblement de terre d’aujourd’hui a montré que de telles catastrophes naturelles peuvent arriver en tout temps » souligne Kevin Morisod, co-président des Jeunes Vert-e-s suisses. Avec un épicentre situé à Schwytz, le phénomène naturel a été enregistré dans une grande partie de la Suisse alémanique et ressenti jusqu’à la centrale de Beznau.

Pour les Jeunes Vert-e-s, il est clair que si le tremblement de terre d’aujourd’hui avait été plus important, la sécurité de la population n’aurait pas pu être garantie. « Chaque jour supplémentaire qui voit ces anciennes centrales en marche met la population en danger » déplore Kevin Morisod. Les jeunes Vert-e-s réclament donc aux gérants des centrales nucléaires et à l’IFSN qu’ils fournissent au plus vite les rapports de sécurité des centrales et qu’ils n’attendent pas 2020 pour le faire.

 

Kevin Morisod
Co-Président des JVS
078 623 70 46

Cédric Bodoira
Coordinateur JVS
secretariat@jeunesverts.ch

Junge Grüne Schweiz | Jeunes Vert-e-s Suisse
Waisenhausplatz 21 | 3011 Bern
www.jungegruene.ch | info@jungegruene.ch